Petit guide de nettoyage des sols

Moquette

Dans bien des cas, lorsqu’on choisit son revêtement de sol, on tient surtout compte de l’esthétisme du matériau, mais rarement de son entretien qui passe au second plan. Après la lecture de cet article, vous verrez que le nettoyage de vos sols sera enfin du gâteau pour vous !

La moquette

Je vais d’abord commencer par la moquette. Ce revêtement me donne beaucoup de fil à retordre et me prend beaucoup de temps pour son entretien. Pourtant, cette matière est à la fois douillette et confortable, particulièrement si comme moi, vous avez aussi opté pour le modèle aux poils longs. Et pour me compliquer la vie, j’en ai posé dans plusieurs pièces de la maison, notamment dans toutes les chambres à coucher...

Malheureusement, l’ennemi numéro un de la moquette reste la poussière. De ce fait, un dépoussiérage à l’aide d’un aspirateur, une à deux fois par semaine est indispensable pour le décrassage de ce revêtement. Autrement, la moquette peut vite se transformer en nid à acariens ; bonjour les allergies et les rhumes des foins chroniques. Par ailleurs, concernant le nettoyage en profondeur, je le programme une fois par an. Pour ce faire, je loue une petite shampouineuse, une machine essentiellement destinée au lavage de la moquette, car il n’y a véritablement que cette méthode de vraiment efficace.

Le parquet

Mais parlons maintenant parquet. En effet, ce revêtement se retrouve généralement dans les pièces à vivre de la maison à savoir le salon et la salle de séjour. Pour les propriétaires ayant opté pour le vitrifié, leur tâche est vraiment facilitée. Pour enlever les salissures, il suffit de passer sur la surface une serpillère préalablement trempée dans l’eau tiède savonneuse. Toutefois, pour plus d’efficacité, je n’utilise qu’un balai à frange spécial parquet vitrifié.

Carrelage

Par contre, un parquet huilé ne doit à aucun moment entrer en contact avec de l’eau. Pour le nettoyage de cette surface, je privilégie plutôt un chiffon doux sec ou encore un aspirateur. Et quant à la fréquence d’entretien, l’idéal est de deux à trois fois par semaine. Enfin, si vous avez des planchers cirés, investissez dans un balai microfibre. N’hésitez pas à l’humidifier légèrement pour venir à bout des saletés récalcitrantes.

Les fibres végétales

Je vais terminer mon article sur l’entretien des sols en fibres végétales. Très tendance ces dernières années, ces matériaux se retrouvent de plus en plus dans nos intérieurs. Personnellement, j’ai adopté depuis longtemps le jonc de mer dans ma salle de bain puisque, fabriqué à base de fibres de plantes aquatiques, ce revêtement supporte très bien l’humidité.

Qui plus est, le jonc de mer a besoin d’être humidifié régulièrement. Sinon, rien à dire non plus sur son entretien quotidien. Je le nettoie pareillement au carrelage, je passe une serpillère et le tour est joué. Au cas où vous ayez craqué pour l’aspect brut et artisanal de la fibre de coco, alors un aspirateur à brosse souple fera parfaitement l’affaire.

Écrit par Léo le dans Des travaux dans ma maison

Aidez moi à diffuser ce billet !

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : piu9twitm5